Bienvenue
Suivez-moi sur les réseaux sociaux
Ou contactez moi par email
Appuyez sur le logo pour commencer

Portfolio

New’s Pizza Biscarrosse Communication print d'une pizzeria.

À propos de moi

Pierre Brunet

Freelance
1.En savoir plus

Tu veux en savoir plus? Curieux(se) !

Nous voilà à la partie « A propos » de mon site, alors c’est quoi au juste, parler de soi ? Hum, désolé mais non, je n’aime pas ça, qui serait assez subjectif pour se juger soit même.

Néanmoins, je peux parler de ce que j’aime, du concret (j’apprécie le concret) car il apporte des vrais éléments sur ma personnalité qui permettent de juger par vous-même et non par auto-description. Alors en étant ici vous pouvez voir que j’aime le design en général, toutes les sortes et je me rapproche donc de plusieurs comme le travail de l’image (infographie, PAO, photographie, montage, retouches, 3D), mais aussi du web (CMS, html, webdesign) jusqu’à l’architecture, design d’objet. Cet éventail de sous domaines me permet de me faire évoluer dans chacun d’eux mutuellement.

Je suis plutôt mayonnaise.

Sans sel, ni poivre mais de la crème fraîche partout.

Le chocolat oui mais encore plus le Nutella (non ce n’est pas une pub).

Je ne suis pas sportif mais des fois je marche vite.

Je ne sais pas jouer d’instruments mais des fois j’en joue quand même (malheureusement pour les autres).

Des fois je dis n’importe quoi mais j’aime bien.

Des fois je suis chiant mais on m’aime bien (des fois aussi).

Services

Fourni avec la Suite Adobe

Ayant des connaissances dans la Suite Adobe je peux réaliser vos désirs print de tout format, flyers, affiches, enseignes…

Impression possible, je m’occupe de tout

Ayant des partenaires avec les prix le plus bas du marché je peux assurer une impression supérieure à coût réduit.

Création site web WordPress

Ayant des connaissances WordPress je peux réaliser votre site pour une meilleur visibilité sur le web de votre entreprise.

Community Managment

Avec une forte présence sur les réseaux et une connaissance accrue de ceux-ci je peux accroître la web réputation de votre entreprise.

Compétences

Web
WordPress
85%
HTML5 & CSS3
30%
Dreamweaver
35%
Print
Photoshop
90%
Illustrator
85%
Indesign
80%
Bureautique
Word
90%
Power Point
85%
Excel
85%
Systèmes d'exploitation
Windows
95%
Mac
90%
Linux
85%

Mes Derniers Articles

Melting Vases Made of Glass

0

Le designer Erik Olovsson, basé à Stockholm, est le créateur de vases « fondant », intitulés Indefinite Vases. A partir de verre soufflé à la main, il pose chaque pièce sur des blocs de pierres anguleux et géométriques, de couleurs différentes et de formats variés. Il explique que ce projet explore « la relation entre la géométrie et les formes organiques – la transparence et l’opacité ». Fonctionnels et décoratifs, il considère ces vases comme des sculptures et des contenants à la fois.

indefinitevases-11
indefinitevases-1
indefinitevases-2
indefinitevases-3
indefinitevases-4
indefinitevases-5
indefinitevases-6
indefinitevases-7
indefinitevases-8
indefinitevases-9
indefinitevases-10
indefinitevases-12

from Fubiz http://ift.tt/28YwQOv
via IFTTT

Enter the 3D Universe of Zigor Samaniego

0

L’univers graphique de Zigor Samaniego surprend par sa richesse et sa virtuosité. Ses sources d’inspiration sont diverses, aussi pop que geek. Les textures sont choisies avec soin et soulignent la maîtrise des outils numériques du graphiste. La série MOLOKO UltravViolence Milk s’inspire de la fameuse boisson des lascars d’Orange Mécanique (1971). Le thème « Think outside the cubicle » est lui inspiré du film 35 heures, c’est déjà trop! (1999) et des jeux développés par l’entreprise LucasArt (ndlr: entreprise fondée par George Lucas en 1982). Les réalisations laissent deviner l’esprit piquant de l’artiste… Duck the police, yeah!

zigor-samaniego12
zigor-samaniego11
zigor-samaniego10
zigor-samaniego9
zigor-samaniego8
zigor-samaniego7
zigor-samaniego6
zigor-samaniego5
zigor-samaniego4
zigor-samaniego3
zigor-samaniego2
zigor-samaniego1

from Fubiz http://ift.tt/28Iix1R
via IFTTT

Bien plus qu’un timelapse

0

Dans une vidéo postée sur la plateforme TED en février 2016, le photographe Stephen Wilkes explique comment il parvient à retranscrire le temps qui passe en réunissant la nuit et le jour dans une seule et même photo. Nous vous parlions déjà de son travail dans un article publié en janvier.

Capture d'écran de la vidéo "The passing of time, caught in a single photo" par Stephen Wilkes

Capture d’écran de la vidéo « The passing of time, caught in a single photo » par Stephen Wilkes

Vous connaissiez sûrement le principe du timelapse mais connaissez-vous celui du « Day to Night » ? Pour reprendre les mots de Stephen Wilkes, c’est la fusion du « meilleur moment de la journée et [du] meilleur moment de la nuit assemblés en une seule et même image ». Ça ne vous dit rien ? Souvenez-vous, tout commence en 1996, lorsque Stephen Wilkes répond à une commande du Life Magazine au sujet d’une prise de vue panoramique du château de Roméo et Juliette pour le film de Baz Lurman. Là, il a l’idée de mettre bout à bout plusieurs scènes prises à différents moments du tournage.

Depuis, il applique ce collage aux villes qu’il traverse avec l’idée de retranscrire le temps qui passe. Pour parvenir à un tel résultat, il reste parfois jusqu’à 30 heures devant son appareil, réglant la luminosité au fur et mesure que le soleil éclaircit le ciel et que la nuit l’assombrit. Pour le photographe, « c’est une exploration continue de l’espace-temps ». C’est en tout cas ce qu’il explique lors de la conférence, en ajoutant que : « Au fur et à mesure que la technologie évolue avec la photographie, il ne s’agit plus de transmettre une signification profonde du temps et de la mémoire, mais de composer un nouveau récit d’histoires inédites, en créant une fenêtre intemporelle sur notre monde. »

Sans plus attendre, on vous laisse découvrir la vidéo de la conférence.

(via PetaPixel)

from Lense.fr http://ift.tt/25NHMX0
via IFTTT

Depth : une solution pour donner de la profondeur à sa watchface Android Wear

0

Un utilisateur de l’application WatchMaker a publié une série de vidéos impressionnantes dans lesquelles on peut voir des cadrans de montres Android Wear avoir un effet de profondeur, un peu comme sur une véritable montre. Le créateur de cette technique, Robert Szantai, a d’ailleurs publié un tutoriel pour les intéressés.

watchface 3d

Robert Szantai est un utilisateur heureux de la montre Android Wear Tag Heuer. Il avait juste un tout petit problème avec sa montre : son cadran, sa watchface, ne faisait pas assez réel. Il était trop plat. Il a donc pris le temps de télécharger une application destinée à bidouiller les watchfaces, Watchmaker, et s’est attelé à créer un cadran capable de donner une impression de profondeur. Le résultat, ci-dessous, est plutôt impressionnant.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Les premiers retours autour de ces vidéos étant très positives, Robert Szantai a décidé de publier un petit tutoriel expliquant comment il est arrivé à ce résultat. Il explique dans un premier temps qu’il n’est ni codeur ni développeur et qu’il n’y a pas besoin d’ouvrir Android Studio pour réaliser cette petite prouesse. Il s’est simplement contenté d’établir une petite formule mathématique basée sur la position de la montre calculée par les accéléromètres de l’appareil. Elle permet à l’application de modifier l’affichage des différents éléments de la watchface en fonction de la position de la montre dans l’espace.

Ce n’est pas forcément simple à mettre en place et cela demande une certaine maîtrise de l’application WatchMaker, sur laquelle il s’est appuyé. Mais j’imagine qu’avec un peu de temps, n’importe qui peut le faire. Si vous êtes intéressés par le sujet, on vous conseille vivement d’aller faire un tour sur la page Google+ ou le mini-tutoriel (partie 1, partie 2) de Robert Szantai.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

from FrAndroid Communauté Android http://ift.tt/1sXYrVY
via IFTTT

Sunshine : le Waze de la météo est disponible en bêta sur Android

0

Une nouvelle app météo fait son apparition sur le Play Store, tandis qu’elle est disponible depuis l’automne 2015 sur iOS. Sunshine, cette application météo collaborative, fait son entrée sur Android en bêta. Une alternative aux services traditionnels tels qu’AccuWeather ou Météo France.

sunshine

Sunshine diffère de ses concurrents non seulement en matière de design, mais aussi et surtout par sa manière de récolter des informations. Au lieu de présenter plus esthétiquement les données des spécialistes de la météo, type Météo France, l’app pioche dans les mesures des baromètres inclus dans les smartphones – depuis le Galaxy Nexus, ils se sont généralisés sur Android, tandis qu’Apple les intègre depuis l’iPhone 6. Pour délivrer des données précises, Sunshine doit donc compter la base d’utilisateurs la plus large possible, afin d’affiner la pertinence de ses données.

La météo à la sauce collaborative

L’autre intérêt de l’app tient à son aspect à la fois social, collaboratif et personnalisé, ce qui en fait un véritable Waze de la météo. L’utilisateur définit un profil (sans inscription) et indique, via un système d’emojis, s’il considère la température actuelle comme étant agréable, fraîche, trop froide, etc. Sunshine utilise ensuite ces données pour personnaliser ses prévisions météo en fonction des « goûts » du mobinaute.

L’application s’appuie également sur un système de pictogramme pour demander à sa communauté de décrire le temps actuel (nuageux, pluvieux, etc.) afin de peaufiner ses données. Les utilisateurs actuels de l’app relèvent quelques imprécisions, mais globalement, apprécient le système. Ils sont d’ailleurs encouragés à s’investir un peu puisque dans un esprit de gamification, Sunshine leur attribue des points, qui leur permettent d’obtenir des statuts de plus en plus élevés, en fonction de leur participation à la définition du temps à l’endroit où ils se trouvent.

En bêta (lien d’inscription ici), Sunshine est pour le moment réservé à nos cousins canadiens et aux Américains. On peut toutefois s’attendre à un déploiement plus global dans les prochains mois et, en attendant, télécharger l’APK qui, elle, est disponible pour tous.

À lire sur FrAndroid : Les meilleures applications météo sur Android

from FrAndroid Communauté Android http://ift.tt/1U1sarb
via IFTTT

N-ify brings more Android N features to Lollipop and Marshmallow devices

0

android n logo

N-ify, an Xposed module that emulates some of the best features of Android N, has received a major update.

We first talked about N-ify back in March. At the time the module was promising, but rather basic, as it only offered a couple of Android N features: Settings menu subtitles (the descriptions shown beneath the main categories in the Settings menu) and double-tap to switch to the last used app. N-ify developer MrWasdennnoch promised he would add more functionality, and version 0.2.0 of N-ify delivers just that.

This “huge update” brings three big features that were previously exclusive to Android N preview: the new notification design, the new quick settings, and the new recents design. But there’s more – here’s the full changelog:

  • New notification design
  • New status bar header design
  • New Recents design
  • More double-tap fixes
  • Use Recents button to
    • return to last app
    • return to current app
    • navigate through Recents
  • Option to restart SystemUI
  • App theme switch
  • About screen in app
  • Option to force English app language
  • Dutch, Farsi, French, Korean, Polish, Russian, Thai, Turkish, Ukrainian and Vietnamese translation

As you can see from the screenshots, the features look consistent to Android N, with the notable exception of the recent apps cards, which have a slightly different look.

n-ify xposed module 1
n-ify xposed module 2
n-ify xposed module 3

n-ify xposed module 4
n-ify xposed module 5
n-ify xposed module 6

MrWasdennnoch is working to add even more Android N features to the next version of the N-ify Xposed module. His to-do list includes quick reply, quick settings animation, night mode and more.

There are a couple of known issues with N-ify 0.2.0: the “clear all” button in recents misbehaves occasionally, and the volume panel and heads-up notifications can be the wrong size on some devices.

N-ify works with devices running Lollipop or Marshmallow without major OEM modifications. Stock-like devices won’t have any problems, but phones running TouchWiz or LG UX likely will. Root access is needed to install the Xposed framework.

Has anyone here tried N-ify? Let us know!

Download N-ify

from Android Authority http://ift.tt/1XePh4r
via IFTTT

Contact

Si vous avez un projet dont vous aimeriez discuter,
entrez en contact avec moi.

N’hésitez pas à me contacter.

Pierre Brunet
4 Avenue de l’Échez
65 000 Tarbes
France

06 37 35 30 56
contact@ridou.fr

*
*
*
Message envoyé! Merci de m'avoir contacté, je vais répondre dans les plus brefs délais.
Oops, Une erreur c'est produite! Regardez les zones marqués pour corriger les erreurs.